2.1. Développer et aménager les poursuites d’études

, par Teresina Mir

Parcours scolaires :
fluidifier et sécuriser

L’académie est engagée depuis plusieurs années dans la fluidification des parcours, l’élévation des niveaux de qualification et la réduction des sorties sans diplôme, axes de travail fondant le continuum bac -3/bac +3.

Poursuite globale post 3e

En amont, il s’est agi d’optimiser les décisions d’orientation et de réduire les taux de redoublement aux différents paliers de la scolarité obligatoire. Un travail a également été mené pour sécuriser l’affectation des élèves choisissant la voie professionnelle et donc mieux satisfaire leurs vœux. Plusieurs dispositifs ont contribué à sensibiliser les équipes de lycée pour accompagner l’ambition des élèves de première et de terminale dans une perspective d’élévation du niveau de qualification.

Poursuite post-seconde GT
Poursuite des bacheliers pro en BTS

Ces actions ont notamment eu pour effet une évolution sensible de la demande des bacheliers professionnels vers les STS et des bacheliers technologiques vers les DUT et les CPGE ainsi qu’une augmentation de la demande des élèves issus de la voie générale vers les CPGE et les licences : cette augmentation doit être consolidée et renforcée.

Cette ambition passe par une réduction des sorties sans diplôme et la mise en œuvre d’un plan de lutte contre le décrochage. Elle repose en amont sur une pédagogie de l’accrochage.

Poursuite des secondes GT vers les filières scientifiques S et STI
Évolution des taux de décisions de passage 6e, 5e, 4e, 3e, 2nde
Taux d’accès au bac pro des élèves de 2nde pro (2011-2014)

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)