2.2. Développer les dispositifs de prévention de l’illettrisme

Un travail de consolidation des compétences langagières des publics prioritaires

Le développement des dispositifs d’accompagnement individualisé des élèves (cf. infra), a eu pour corollaire la dissémination de ceux dévolus précisément à la prévention de l’illettrisme. Deux orientations sont cependant demeurées pérennes au plan académique. L’une, concernant le segment CE2 – 6e, s’appuie sur une action phare, le Marathon orthographique, qui fournit aux enseignants l’opportunité d’exercer une nécessaire vigilance dans ce domaine. L’autre implique les élèves de la voie professionnelle rencontrant des difficultés dans la maîtrise de la langue, ceux de CAP et de 3e préparatoire à la voie professionnelle d’une part, parfois certains élèves de baccalauréat professionnel, d’autre part, grâce à des projets pluridisciplinaires axés sur l’amélioration des compétences langagières écrites et orales.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)